La monnaie libre

par Hugo Trentesaux

hugo@trentesaux.fr

Le système actuel

(on n'est pas dans la bouse)

Le réchauffement climatique

Les inégalités profondes

L'instabilité économique

La monnaie

  • apporte une réponse au "problème des trois producteurs"
  • sert d'intermédaire de confiance
  • sert d'unité de mesure de valeur

Avant

  • écriture
  • support métallique
  • support papier
  • écriture numérique

Maintenant

  • la monnaie est créée par les banques privées
  • elle est la représentation d'une dette
  • les taux d'intérêt en régulent l'abondance

La TRM

(théorie relative de la monnaie)

Stéphane Laborde (2010)

trm.creationmonetaire.info

Parallèle avec le logiciel libre

libertés fondamentales

  • Liberté 0
  • Liberté 1
  • Liberté 2
  • Liberté 3

Libertés de l'utilisateur d'un logiciel libre

L'individu est :

  1. Libre d'exécuter le programme comme il le souhaite.
  2. Libre d'étudier le fonctionnement du programme et de le modifier.
  3. Libre libre de redistribuer des copies.
  4. Libre est libre de redistribuer une version modifiée.

Libertés de l'utilisateur d'une monnaie libre

L'individu est :

  1. Libre du choix de son système monétaire.
  2. Libre d'utiliser les ressources dans le cadre de la non-nuisance.
  3. Libre de produire et d'estimer toute valeur.
  4. Libre d'échanger dans la monnaie.

Définitions

Zone monétaire

invariant de toute société humaine

ensemble d'individu en renouvellement perpétuel

économie : échange de bien et services résultat d'une production

Symétrie

Article 1 DDHC : Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits.

Article 4 DDHC : La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui.

Dividende universel

Part de création monétaire versée de manière égale à tous les individus d'une zone économique.

Théorème

Une monnaie qui respecte le principe de symétrie doit être créée sous forme d'un dividende universel et la masse monétaire \( M \) doit évoluer suivant la loi exponentielle :

$$ M(t) = M(0)e^{ct} $$

Preuve

Avec \( m(x,t) \) la monnaie d'un individu \( x \) à l'instant \( t \), la création monétaire pour l'individu vaut : $$ \mathrm{d}m = \frac{\partial m}{\partial x}\mathrm{d}x + \frac{\partial m}{\partial t}\mathrm{d}t $$

La symétrie spatiale implique : $$ \frac{\partial m}{\partial x} = 0 $$

donc \( \mathrm{d}m \) ne dépend pas de \( x \), "chaque individu touche la même part de variation monétaire"

On note \( M(t) \) la masse monétable dans la génération \( X \) $$ M(t) = \int_{X} m(x,t) \mathrm{d}x $$

Or la symétrie temporelle implique : $$ \frac{\mathrm{d} M}{\mathrm{d} t} = cM(t) $$

"aucune génération ne sera avantagée par rapport aux autres"

Les solutions de cette équation sont de la forme : $$ M(t) = M(0)e^{ct} \quad \blacksquare $$

Pour une zone économique constituée de \( N \) individus, le dividende universel (DU) vaut : \( \mathrm{d}m = \frac{\mathrm{d}M}{N} \)

or \( dM = cM\mathrm{d}t \), donc

$$ \text{DU} = c\frac{M}{N}\mathrm{d}t $$

DU comme unité relative

Choix de \( c \)

\( c \) trop petit → manque de monnaie
(avantage les individus "sortants")

\( c \) trop grand → la monnaie se "dévalue" trop vite
(avantage les "entrants")

choix de \( c \) basé sur l'espérance de vie d'un individu

\( c = 2ln(2)/\text{ev} \)

→ 5%/an
TRM : 10%/an
€ : 10% avant crise, 5% après

Corrolaires

Convergence vers la moyenne

Pouvoir monétaire : rapport à la masse totale

1.0175% par an
Réduction des inégalités

Inégalités initiales adoucies par le temps

COURBE

Duniter

  • 2013
  • Blockchain : un registre distribué
  • Authentification : toile de confiance

logiciels

Cédric Moreau (cgeek) Duniter TypeScript

Eloïs Dupont (elois) Duniter Rust

Benoit Lavenier (kimamila) Cesium Angular

(inso) Sakia python+Qt

Maël Azimi (moul) silkaj python

et d'autres encore

Gérard (gerard94) Wotwizard

Pierre-Jean Chancellier (paidge) Wotmap

ğ1

  • 2017